Huile d'olive extra vierge LIOKARPI

Extraite à froid, en direct du producteur


 

Les 6 bienfaits de l'huile d'olive extra vierge crétoise LIOKARPI

 

1   -   Réduit les risques de maladies cardiovasculaires

La configuration particulière de l’huile d’olive est unanimement reconnue comme bénéfique pour le cœur et protectrice de l’infarctus.  De nombreuses études ont permis d’établir le lien entre la consommation d’huile d’olive et les maladies cardiovasculaires, qui représentent aujourd'hui l’une des principales causes de mortalité dans le monde, d’après l’OMS.

La preuve par exemple :  les Crétois qui sont les plus gros consommateurs d’huile d’olive avec 25 litres par personne et par an, ont un taux de mortalité par maladie cardiovasculaire inférieur de 95 % à celui des Américains…

 

2   -   Réduit le mauvais cholestérol

Grâce à sa consistance riche en Oméga 9, l’huile d’olive permet de prévenir l’accumulation de mauvais cholestérol sur les parois des artères, c’est-à-dire l’athérosclérose qui rend difficile la circulation sanguine et favorise l’apparition de caillots dans le sang.

 

3   -   Contre le diabète et l’hyperglycémie

Consommer de l’huile d’olive réduit également le risque d’hyperglycémie et de diabète. En effet, grâce à ces acides gras mono-insaturés, elle favorise la diminution du taux de sucre dans le sang.

 

4   -   Facilite le transit

L’huile d’olive est connue pour son action positive sur le transit intestinal en stimulant la sécrétion de sels biliaires, « laxatif » naturel permettant une digestion fluide.

Problèmes de digestion, constipations fréquentes : optez pour l’huile d’olive !

En cas de constipation passagère, prenez une cuillère à soupe d’huile d’olive à jeun le matin.

 

5   -   Bonne pour la mémoire

Selon une étude menée par des chercheurs italiens, l’huile d’olive est excellente pour notre cerveau, puisqu’elle permet de préserver ces facultés cognitives. Ce bienfait est lié notamment à la présence des acides gras insaturés et à la présence d’acide eicosapentaénoïque (EPA), une sorte d’Oméga 3 qui stimule la mémoire et nos facultés cérébrales.

Ces acides gras auraient également un pouvoir important contre le développement de la maladie d’Alzheimer. En effet, selon les études récentes publiées dans la revue médicale Chemical Neuroscience, les taux les plus faibles de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer se situent dans les pays méditerranéens, où la consommation d’huile d’olive est plus élevée que dans le reste du monde. Selon la revue, c’est l’oléocanthal, un antioxydant très présent dans l’huile d’olive qui serait responsable de la réduction de bêta-amyloïde dans notre corps, soupçonné être le coupable du développement de la maladie d’Alzheimer.

 

6   -   Un atout beauté

L’huile d’olive n’est pas utilisée uniquement à des fins thérapeutiques. Elle est également très utilisée dans le monde des cosmétiques pour ses propriétés bienfaisantes sur notre peau. L’huile d’olive, contrairement aux autres huiles, est riche en polyphénols et en Oméga 9, des antioxydants qui préviennent et ralentissent le vieillissement des cellules de la peau. De plus, l’acide oléique, composant majeur de l’huile d’olive, permet de nourrir et d’hydrater la peau. Il contribue également à la beauté des cheveux, des mains, à la blancheur des dents, et protège la peau des agressions extérieures.